Les Bugs-Lab

Publié le par Thor.erO

module-phone-bug-labs-copie-1.jpg


      Beaucoup connaissent et utilisent les logiciels open source (appelé aussi logiciel libre)  tel que open office, 7-zip, mozilla, Filezila, bitTorent, emule ou encore Blender qui grâce à leurs gratuité séduisent de plus en plus de personnes. Mais le maitre en la matière reste Linux, qui est un système d'exploitation comme Windows XP ou encore Vista.

 Linux est naturellement open source et il est aussi et surtout sous licence GPL, c'est à dire que l'on peut utiliser ce logiciel comme bon nous semble : les modifier pour les adapter à notre usage, ou encore améliorer le programme afin de le redistribuer sur la toile.

 

     Maintenant l'open source s'ouvre au matériel, grâce à la sortie des  « bug labs », qui seront en vente aujourd'hui, lundi, sur le magasin en ligne de Bug Lags. Les « bug labs » sont en réalité divers modules électroniques miniaturisés comme un écran tactile ou encore un détecteur de mouvement, que l'on peut interconnecter entre eux a l'aide de la BUGbase. Etant open source nous pourrons donc en faire se que l'on veut grâce à la licence GPL qui le soutient.

 

     Il y aura donc une possibilité infinie de créations plus Hi-Tech et folle les unes que les autres qui pourront être fabriquées, en passant par les objets les plus commun tel que le mp3 ou encore le GPS. Il serait même possible de créer une sorte de i Phone mais cela reste a voir.

 

     Pour la sortie, nous avons la BUGbase qui est l'achat de base et 4 modules:

    

     BUGbase - 349$/240€ (299$/205€ avec remise)

     Module LCD - 119$/82€ (99$ /68€avec remise)

     Module GPS - 99$/68€ (79$/55€ avec remise)

     Module Camera - 79$/55€ (69$/48 avec remise)

     Détecteur de Mouvement / Accéléromètre - 59$/41€ (49$/34€ avec remise)

 

     Les prix en euro sont calculé par le taux de change du 18 janvier, ils ne sont donc pas fixe.

 

     Dans le courant 2008, d'autres modules sortiront, on parle d'un module wifi, de clavier ou encore d'écouteurs. Le nombre de module augmentera avec le temps et permettront encore plus de nouvelles créations, nous faisons donc appel aux bidouilleurs expérimentés pour nous créer des objets hi-Tech hors du commun et pourquoi pas commencer la robotique artisanale.

Publié dans High-tech

Commenter cet article