La DSi serai t'elle divine?

Publié le par Thor.erO

Aujourd’hui, est le jour de la présentation d’une petite nouvelle dans le monde des consoles portables, la Nintendo DSi. Après le phénomène de sa grande sœur, la Nintendo DS. Elle nous apparait enfin précédent toutes les rumeurs tel que le design particulier du type my book air, ou encore l’ajout d’un double écran tactile se qui lui value le nom de Nintendo DT pour dual touch. La précédente était sortie le 23 juin 2006 en Europe et avais atteint un niveau de vente mondiale record dépassant de loin son concurrent direct, la PSP de Sony.  


Rappelons que tout oppose les 2 firmes dans le monde des jeux vidéo sauf peut être leur pays d’origine le japon, mais les stratégies en général et plus spécialement les stratégies commerciales de chacun sont très différente et peut être même opposé. Quand Sony mise tout sur la puissance de ces consoles, Nintendo lui cherche l’innovation. Quand Sony décide de vendre à perte leur console portable et avoir une rentabilité au long terme, Nintendo se refuse et cherche la rentabilité immédiate. Sony vise les gamers, Nintendo lui les familles.


Dans se cadre très contrasté, Nintendo avec sa nouvelle console portable marque les esprits en utilisant une stratégie commercial ressemblant en tout point avec celle utilisée par Sony a 2 reprises et qui n’a pas été mauvaise mais qui n’a pas non plus était spécialement efficace. 
 


Et oui, comme Sony qui créer des sortes de versions différentes de la même console, tout d’abord avec leur première version évolué de la PSP, la PSP slim&lite, qui était une photocopie de l’originale en plus petit, ensuite plus récemment avec la PSP3000, Nintendo sort une sorte de « DS lite 2.0 » qui comme précédemment dit l’on appelé la Nintendo DSi. 


Passons à une phase plus descriptive, tout d’abord les points négatives de cette Nintendo DSi, premièrement elle est la réplique quasiment exacte de sa grande sœur, au grand malheur des joueurs qui espérer avoir un nouveau design plus plat, et encore plus beau mais non, au contraire elle est même un peu plus large et un  peux moins épaisse. Ensuite c’est les joueurs rétro qui seront déçu avec la disparition du slot GBA, qui permettait de jouer avec les vieux jeux ou l’on joué jadis sur la fabuleuse « Gameboy », la disparition de se slot signifie aussi la disparition des vibrations tant aimé chez les enfants et enfin sans se slot c'est les éditeurs de guitar hero qui devront soit annuler toute sortie d'un prochain guitar  hero, soit trouver un autre moyen de jouer de la guitare sur la console portable.


L’aspect négative de cette console reste assez correct, on peut même dire que les sacrifices choisis son plutôt judicieux qu’autre chose. 


En effet le slot fait place à un adaptateur SD qui est une avancé phénoménale, il permet à la DS de devenir une véritable plateforme multimédia (en excluant tous les linkers qui permettait déjà de faire de la DS une plateforme multimédia)  en permettant de lire des films, d’écouter de la musique, de regarder des photos et même d’y mettre des jeux récent ou retro (les retro gamers devrai retrouver le sourire)  télécharger a l’aide de la Wii ou directement à partir de la console grâce à la mise en place de service. L’apparition d’un objectif, qui n’est pas la première tentative de Nintendo, rappelez vous de la Pocket camera sur Gameboy, est aussi une évolution importante qui permet à la console d’être une sorte d’appareil photo et cela permet de devancer la PSP, ou l’on parle d’une camera intégré depuis déjà quelques temps, et cette camera permettra de rendre les jeux plus fun. Le confort du joueur est aussi mis en avant avec l’apparition d’un écran 17% plus grand, une qualité sonore supérieur.  


Malgré toutes ces précisions, des questions persistent 


La Nintendo DS est véritablement une console exceptionnelle mais on lui connaissait un problème au niveau de sa structure et plus précisément au niveau  de la jointure entre la partie basse et la partie haute qui était trop faible et a cassé sur un grand nombre de console. On espère donc voir se problème rectifié avec des finitions irréprochable. De plus, à quoi ressemblera les softwares? Encore une fois Nintendo copiera t-il Sony, en mettant un software proche de celui de la wii comme la PS3 et la PSP ? Et enfin l’ultime question qui n’a pas était précisé, se qui signifie surement que ce n’est pas le cas mais l’espoir fait vivre, les 2 écrans seront-ils tactile ? 


Pour connaitre les réponses à nos nombreuses questions nous devrons attendre, attendre qu’elle sorte au japon, ou elle est prévue initialement pour le 1er novembre 2008 pour 18 900 yens soit environ 130€, qui est un prix raisonnable. Elle est prévue dans le reste du monde pour 2009 et plus précisément pour le printemps 2009 à un prix encore inconnu, on éspere la voire arriver au même prix mais ne nous faisons pas d'illusion, le prix tournera entre 150 et 200€. 


Nintendo met aujourd’hui un poids de plus sur Sony avec une console, peut être pas révolutionnaire, mais qui innove quand même et surtout à un prix toujours plus attractive. Cette DSi est une bonne évolution de la Nintendo DS lite, un défi gigantesque se pose devant elle, réussir à battre sa grande sœur, un défi probablement possible mais loin d’être réalisé.

Publié dans High-tech

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

Lu 08/10/2008 12:43

Moi qui adorais les jeux vidéos, entre mes études et mes occupations, j'ai laissé tomber.
Bonne journée.