Le lancement du papier éléctronique.

Publié le par Thor.erO


 

     Cette semaine est placée sous le signe de l’électronique grâce au CES de Las Vegas, ou le Consumer Electronics Show qui est le grand rendez-vous de tout ce qui touche a l’électronique.

Parmi tous ces objets plus hi-Tech les uns que les autres, notre attention a été  porté, cette semaine, sur un objet totalement banal  lorsqu’il est dépourvu d’électronique mais qui est véritablement incontournable lorsqu’il en est muni.

 

     La feuille de papier électronique est une idée que tout le monde a déjà pensée et certain on même essayé de la créer mais le niveau de technologie a toujours été insuffisant malgré quelque tentatives plus ou moins satisfaisante. Mais aujourd’hui, LG-Philips ont  révolu ce temps et les caractéristique de la feuille de papier électronique sont quasiment identique a celle d’un papier ordinaire a l’exception qu’il ne se pli pas mais sa flexibilité, sans se déformer, est à couper le souffle.

 

      Cette feuille de papier électronique est en vérité un écran TFT (Thin Film Transistor) avec une épaisseur de 300 micromètres, un format standard de feuille ordinaire A4 (ou 14.3 pouces d’affichage diagonale), une image de haute qualité avec une résolution de 1280x800 et un panel de 16.7 millions de couleurs, et important aussi un angle de vision de 180° donc aucun souci de position pour lire sur ce support.

 

     Cette feuille de papier électronique est aussi connue sous le nom d’e-paper. Elle permettra de lire n’importe ou des journaux, des livres, des images ou encore des vidéos dans une résolution et une qualité d’image optimale. Certaines firmes  la voient déjà comme le successeur du papier traditionnel et misent  beaucoup dessus. D’autres ont même déjà utilisé une technologie similaire mais a un format beaucoup plus petit, pour profiter da sa flexibilité qui permet de l’enrouler sur lui même, pour l’incorporer dans un PDA par exemple, tel que la société Polymer Vision qui a d’autre projet pour cette merveille de la technologie.

 

     Ce produit est supposé être lancé par Philips sur le marché dès cette année 2008 et un avenir radieux se présente à lui selon les analystes de chez Dispaybank qui prévoit pour le marché des écrans flexible 5,9 milliards de dollars américains pour 2010 et un beau 12 milliards de dollars dans les alentours de 2015.

Publié dans High-tech

Commenter cet article