Petite citadine

Publié le par Ap.erO

Il est vrai quelle est peut connu elle a pourtant de quoi faire des jalouses cette petite, mais charment DUKE3.
Sortie en février 2008 ce petit roadster a tout pour lui, muni d’un moteur monocylindre 4 temps de 654cc avec une contenance réservoir de 13,4 litres dont 2,5 pour la réserve pourrait rentrer dans la catégorie des poids plume avec ses 148,5 kg à sec.
Ce poids et ca boîte de 6 vitesses lui permettent d’accrocher une vitesse de pointe de plus de 200km/h.

1994 c’est l’année ou KTM sort sa première ON ROAD ou plutôt routière, son nom la DUKE, qui donnera naissance a la DUKE2 et la DUKE3.

 Petite frise chronologique : 

                                                             Duke 1


                                                            Duke 2


                                                             Duke 3



Voila ci-dessus la famille DUKE au complet ou presque, et oui le concessionnaire KTM lui a fait quelque petite cousine histoire d’agrandir l’arbre généalogique. Pour cousine elle possède la 990 SUPER DUKE et la 990 SUPER DUKE R, elles ne sont cependant pas le sujet de l’article je les mets donc de coter.

Fini la présentation GOOOOO !!!!

2008 est donc la consécration chez KTM avec la sortie de sa DUKE3 niveau physique elle existe en deux couleur orange (voir photo si dessus) ou gris.
Ce qui m'a le plus choqué sans pour autant me brisé le cœur c’est l’emplacement du pot d’échappement, et oui celui-ci se situe à l’horizontal sous le moteur ce qui est une première pour un roadster. Sa reste un point négatif si on pense descendre quelques trottoirs avec la DUKE et le rugissement de la bête n’est pas au rendez vous cependant cela permet d’abaisser le centre de gravité ce qui n’est pas un détail à négliger et qui rétablie la balance en faveur de celle-ci.

Biche au ma biche lorsque... Et il a bien raison ce vieux Frank de les préférer sans rien autour.



On peut donc observer ci-dessus deux phares halogène super poser surmonter par un petit coupe vent qui abrite un tableau de bord.
Bien sur la fourche est inverser White power ce qui permet le réglage du débattement.
Frein à disque et amortisseur WP raccordés au bras oscillant à l’aide du système « pro lever » .Et on en aura bien besoins de ces disque avant (320mm) et arrière (240mm) avec pour étrier respectivement 4 piston radial et 1 piston pour les routes de campagne. Car une fois en selle on n’en bougera plus, niveau assise on a vue mieux mais on a aussi vue pire la selle reste donc confortable. Le guidon qui est assez large mais pas trop haut va permettre au pilote de se sentir tout de suite le dominant et non pas l’inverse ce qui arrive sur certains modéle.
La position sera plutôt super motard que super sport et cela va vite vous montrez que l’engin se révèle plus performant et pus agréable en ville ou sur route de campagne plutôt que sur les grand axes.

Certaines voitures possède un « bouton » !!!
Vous savez le bouton qui permet de changer le mode de conduite et donc de passer de soft à sport. Et ben voila que le constructeur Autrichien à installer un système équivalent sur la belle dame. Un potentiomètre placer entre le moteur et le réservoir va vous permettre de passer du mode normale à hard ou encore soft qui est d’ailleurs conseiller pour les jeunes conducteurs ou par temps de pluie (-30% de la puissance). Alors les novices vous n’avez plus le droit à l’erreur vous avez un « map selet » alors servez vous-en. Attention au manque de protection qui offre une prise au vent et des turbulences qui auraient tendance à fatiguer le pilote.
Dernier point que je tiens à traiter le anti-dribbling. Petit système qui permet de descendre deux rapports dont l’effet sera de lancer la Duke en dérive.
J’en viens maintenant à sont tarif, et oui il faut bien parler des choses qui fâche. Si vous avez si rarement vue de DUKE3 dans les rues c’est pour deux raisons et ci ce n’est pas dû au fait que vous ne mettiez pas assez le nez dehors c’est surement la faute de sont prix! Et oui pour acquérir ce bijou de technologie il vous faudra débourser presque 9000€ et c’est pas rien comparer à la Z750 de Kawasaki à 7200€ entrer de gamme ou encore une street triple.

Publié dans Auto - moto

Commenter cet article