Fumeurs: une espèce en voie de disparition.....dans les lieux publics.

Publié le par Z.M.

                    


       Le 1er janvier 2008 est une date spéciale, mis à part le fait que ce soit le premier jour de l’année . C'est à cette date là, que généralement on fait une profession de foi éphémère de ces résolutions, comme par exemple arrêter de fumer. Ce qui ne serait pas une mauvaise chose cette année puisqu'elle marque l’application du décret du 15 novembre 2006 relatif aux conditions d’application de l’interdiction de fumer dans les lieux affectés à un usage collectif. Cette disposition touche essentiellement les cafés, les restaurants, les hôtels, les discothèques et les casinos. Ces établissement avaient eu un délai supplémentaire d’un an pour s’adapter économiquement. 

      Dans les lieux fermés et couverts, le responsable d’établissement peut décider de la création d’emplacements réservés aux fumeurs qui doivent être clos et équipés de dispositifs de ventilations puissantes. Aucune prestation ne peut etre rendu dans ces emplacements reservés aux fumeurs car pour protéger les salariés ces derniers ne doivent en aucun cas entrer dans cette zone.
      Pour éviter que les gérants des restaurants, des casinos et autres lieux publiques fermés de consacrer une trop grande surface a l'espace fumeurs des restrictions ont été etablit en ce sens, Cet espace ne peut depassé 20% de la surface totale de l'établissement et la surface est limitée a 35m², Cet espace sera interdit au moins de 16 ans, Bien evidement l'installation de cet espace fumeur n'est pas obligatoire dans la mesure où cela occasionne un fort investissement, En cas de non affichage de l'interdiction de fumer ou de la non conformité des emplacements réservés aux fumeurs le responsable des lieux encourt une amande allant de 135 euros à 750 euros,
      Dans le cas où le fumeur enfreindrait l'interdiction de fumer il encourt une amende allant de 68 euros à la somme de 450 euros,

       Mais il y a un problème que cette loi pose c'est celle des “bars à chicha” ou “salons à narguilé”, Il y en a à peu pres 800 en France et plus d'un million de consommateurs, Pendant la dernière campagne présidentielle, Nicolas Sarkozy avait promis une dérogation pour les lieux spécifiques mais depuis plus rien, L'union des professionnels du narguilé exige des actes,

 

Lien relatif au décret:
http://www.legifrance.gouv.fr/WAspad/UnTexteDeJorf?numjo=SANX0609703D

Publié dans Actualité

Commenter cet article

Caroline 05/01/2008 23:19

SLt je viens de voir ta vidéo et j'ai apprécié Merci t'en a d'autres? n'hésites pas!

Adri 05/01/2008 19:47

Tu as regardé la vidéo que j'ai posté à ce sujet ?
Elle est pas mal du tout.

Ciao.

Caroline 03/01/2008 21:30

grâce à cette loi je ne "heur rheu uurr re rai" plus dans les cafés lorsque j'irai m'acheter une recharge. Vive la france!

Julie 02/01/2008 01:11

je suis tout a fait d'accord avec cette interdiction de fumer notamment dans les restaurant. Sous quel prétexte les non fumeurs devraient-ils subir les excès des autres? la cigarrete est un exces , notamment quand on voit des gens ki tombent malades en ayant une hygiène de vie correcte. Pourquoi jouer avec sa santé? Ceci dit libre à chacun de jouer avec sa vie mais en aucun cas avec celle des autres . On se demande d'ailleurs pourquoi cette interdiction n'est pas entrée en vigueur bien avant!