L'Irak: un an après l'éxécution de Saddam Hussein.

Publié le par E.O.

 

       C'était il y a tout juste un an, le 30 Décembre 2006, qu'a eu lieu l'exécution rocambolesque de Saddam Hussein, l'ex-chef de l'Etat Irakien à Bagdad par pendaison. Cet acte a été ordonné par le haut tribunal Irakien, sur l'Ancien président (de 1979-2003) déclaré coupable pour de nombreux crimes dans lesquelles il a été impliqué. Il a été condamné pour crime contre l'humanité dans son rôle de commanditaire dans le massacre de Douaïl, en 1982 où 148 villageois chiite ont trouvé la mort.
       L'Ancien dictateur, mort, est-ce que le peuple Irakien si souvent brimé, victime de l'autoritarisme de Saddam Hussein, victime de l'embargo, allait enfin pouvoir trouver la paix? 

        Aujourd'hui rien n'est moins sur, l'avenir du pays semble encore bien trouble. Depuis le début du conflit, et de l'intervention de la coalition Américaine, ce sont plus de 600 000 morts Irakiens qui ont payé le lourd tribu de la libération. Plus d'une famille sur quatre a dû faire face à un décès de l’un de leurs proches. Les G.I. eux aussi sont touchés par ce fléau, dans une proportion bien inférieure, certes, plus de 3500 soldats sont morts durant ce conflit ce qui fait de l’Irak un véritable bourbier. 

        L'économie, de ce pays est ruinée, de nombreux puits de pétrole (qui est la principale ressource du pays) ont été incendié pendant les conflits (notamment a Bassorah dans le sud de l'Irak). De nombreuses villes ont été en parties rasé, détruites par des bombardements ou des attentats qui sont quasi-quotidiens. 
       Un danger menace également ce pays, c'est l'oubli, ce conflit commence à être relégué au second plan des informations comme s'il ne faisait plus de victimes. Pourtant il est toujours aussi meurtrier, l'un des vrais dangers est que l'opinion publique et politique prennent ce conflit comme routinier, comme un problème à régler après le divorce…...d'un président de la république. 

        Il y a un an Saddam Hussein,  un des personnages qui a incontestablement fait souffrir la population Irakienne et plonger le pays dans le chaos n'était plus. Mais l'un des seuls constats que l’on peut faire aujourd'hui  est que les Irakiens sont exsangue, l’intervention Américaine censée libérer le pays de l’oppression n’a fait que plonger le pays encore plus dans la dépression.

Publié dans Actualité

Commenter cet article

man'yi 31/12/2007 12:29

On se demande en effet, si les Irakiens sont beaucoup plus heureux après l'intervention américaine. Aujourd'hui les pays se désengagent les uns après les autres sans avoir véritablement améliorer la situation, tendant à laisser le peuple irakien seul maitre de son destin certes, mais sur quelles bases ? Il en va de meme pour les médias qui se désinteressent de plus en plus de la situation irakienne. Et lorsqu'ils en parlent, les faits en irak sont banalisés... le fait que chaque jour des personnes sont tuées également.

Maximilien 31/12/2007 01:03

Il ne méritait pas une mort aussi humiliante mais en même temps il faut bien avouer qu'il ne l'a pas voler. La question qui faudrait se poser c'est De fait de savoir si les irakiens étaient mieux sous Saddam Hussein ou apres l'intervention américaine en 2003. Tout le monde dira surement apres l'intervention americaine mais est ce que cela n'est pas hypocrite?