Le leader de l'oppositon Pakistanaise, assassinée hier

Publié le par E.O.

   

           Trois mois seulement après son retour d’exil, le 18/10/2007, Benazir Bhutto est décédée hier   suite à un attentat perpétré à son encontre.  Depuis son retour, l’ancienne premier ministre  Pakistanaise à été la cible de plusieurs attentats, mais aucun d’entre eux ne l’avait atteinte.
           En effet, le retour de Mme Bhutto à été mal vécu par plusieurs groupes terroristes de la région relativement actifs, ainsi même que par le chef d’état Pakistanais Pervez Mucharaf. Elle est la principale chef de l’opposition au gouvernement Pakistanais, et briguait le poste de premier ministre à l’issue des élections  qui doivent ( les éléctions n'ont pas jusqu'à aujourd'hui  été annulées) se dérouler dans le courant du mois de Janvier 2008.
           De nombreuses manifestations de colère de la part des sympathisants de Benazir Bhutto ont secoués l’ensemble du Pakistan  faisant  19 morts, hier, dès l’annonce de sa mort.  De nombreux sympathisants du parti de B.Bhutto ( PPP, Pakistan People’s Party ) voient leur horizon s’assombrir, leur leader charismatique qui s’est éteinte, hier, à l’âge de 54ans représentait pour eux l’une des seules possibilités de changement dans un pays où depuis maintenant près de 9 ans le général Musharraf ( depuis le coup d’état du 12/10/1999) dirige le pays.
          Reste qu’aujourd’hui au Pakistan la place est au deuil, l’Ancienne Premier Ministre à été enterrée ce matin à 11h (GMT) dans le mausolée de Garhi Khuda Bakhsh  prés de la ville de Larkana, dans la vallée du Sind, sa province natale.

Publié dans Actualité

Commenter cet article

Maximilien 29/12/2007 20:48

Personnellement pour moi c'est un assassinat politique, c'est aberrant de voir qu'a notre epoque ça existe toujours. En tout cas il y aura une grosse crise politique au Pakistan.